La Chiropratique, une philosophie

La chiropratique est une philosophie

L'intégrité du système nerveux

L'intégrité du système nerveux

De nombreux stress, (traumatismes, mauvaises positions répétées, manque d'exercices, alimentation déséquilibrée...) peuvent provoquer une perte de mobilité des vertèbres entraînant ainsi des interférences nerveuses et des tensions musculaires (complexe de la subluxation© vertébrale).

La chiropratique a pour objet la détection, l'ajustement et la prévention des subluxations© vertébrales, qui interfèrent avec le fonctionnement normal du système nerveux.


Le respect de l'intelligence du corps

Le corps est intelligent. A tout moment, il maintient au mieux notre intégrité physique : maintenir la température, la pression sanguine, la pression osmotique à des constantes vitales... Savoir combien et quelles cellules envoyer pour cicatriser une plaie... En situation de stress, le corps va toujours tendre à l'équilibre et à "gérer" les priorités.

Ce savoir, en chacun de nous est notre intelligence innée ou pouvoir d'auto guérison. En permettant au système nerveux (messager de l'information) de mieux fonctionner, la chiropratique potentialise cette force vitale.

Une approche globale du corps

La chiropratique

Le corps fonctionne comme un tout. Il n'y a pas d'égoïsme dans le corps humain. Comprendre les interrelations du corps humain, c'est depuis toujours une priorité de l'approche chiropratique.

Si une cheville est blessée, c'est le genou, la hanche et le bassin qui travaillent davantage. Puis, c'est le corps tout entier qui va s'adapter pour éviter de mettre trop de poids sur cette jambe...


Une aide naturelle et personnalisée

Le corps traduit les tiraillements de son "histoire personnelle". Il n'y a pas 2 histoires, ni 2 individus, ni 2 sciatiques identiques.

Un cachet d'aspirine calme des maux de tête, même si les causes sont diverses. En chiropratique, il n'y a pas de médicaments mais une aide manuelle et donc naturelle.

Les outils du chiropraticien sont ses mains.


Une prévention active

Il n'est pas nécessaire d'avoir mal pour consulter.
Le corps peut très bien compenser un certain temps des problèmes et s'exprimer avec d'autres "maux" : fatigue chronique, insomnie, digestion difficile, hyperactivité, dépression...
"Pour aller, loin ménage ta monture". Faire un contrôle chiropratique régulier de son "état vertébral", permet d'anticiper sur des processus de dégénérescence et d'opter pour une condition de santé.
Tout le monde peut et devrait avoir ce réflexe.

Un travail d'équipe

L'état de santé découle des habitudes, des pensées, des faits et gestes et de l'environnement du patient. Il est difficile de réparer le passé, mais améliorer l'avenir est dans l'ordre du possible. La chiropratique demande au patient de s'investir dans une démarche de santé :
ne plus être patient mais devenir acteur de sa santé.

Ceux qui ont recours à la chiropratique peuvent témoigner.
Une étude publiée dans le TIMES du 13 Novembre 1993, donne 93% de patients satisfaits ou très satisfaits par la chiropratique.

"Prenez votre santé en main"

>> Notre santé

Haut de page